Accueil > Livres > 3×3 Eyes

3×3 Eyes

Manga de Yūzō Takada

dimanche 8 septembre 2013, par Nicolas

Résumé

En 1987, à Tokyo. Yakumo Fujii, 16 ans, se rend à son travail lorsqu’il percute une jeune fille en haillons se trouvant au milieu de la route.

Ayant ramené la jeune fille sur son lieu de travail, il découvre alors qu’elle était à sa recherche. Elle lui remet une lettre de son père, le professeur Fujii, ethnologue spécialisé dans les légendes, et lui apprend qu’il est mort depuis 4 ans. Dans cette lettre, son père dit à Yakumo que cette fille, Paï, est la dernière descendante du peuple Sanjiyan Unkara, qui maîtrise l’immortalité. Le plus grand rêve de Paï est de devenir humaine. Ne pouvant réaliser ce vœu, le professeur Fujii demande à son fils de bien vouloir le faire à sa place et donc de voyager pour Hong-Kong afin d’y récupérer une mystérieuse statue.

Cependant alors qu’il aide Paï à calmer Takuhi, son oiseau géant à tête humaine qui sème la pagaille en ville, Yakumo est mortellement blessé. Paï, utilisant alors son pouvoir, aspire l’âme du jeune garçon qui devient un « wu », serviteur immortel dont le corps se régénère tant que son maître est vivant.

Yakumo décide alors d’aider Paï dans sa quête. Mais le pouvoir de la Sanjiyan Unkara attire bien des convoitises parmi les monstres et démons de toutes catégories et ils devront se battre pour réaliser leur rêve.

Personnages

Paï : d’un naturel très joyeux, elle a peu de souvenirs de sa vie Sanjiyan Unkara et de comment est mort son peuple. Elle tombe petit à petit amoureuse de Yakumo, et ignorera les avertissements de Parvati. Elle est capable d’utiliser un peu de magie.

Parvati : autre personnalité de Paï, son nom complet est Parvati 4e du nom. Elle souhaite devenir humaine, et est beaucoup plus stoïque que Paï. Les deux personnalités communiquent régulièrement. Elle est capable d’utiliser des magies puissantes, mais elles l’épuisent et la forcent à se reposer.

Yakumo Fujii : délaissé par son père Hajimme Fujii, archéologue qu’il qualifie de fou, Yakumo a longtemps vécu seul, et travaille initialement dans un bar de travestis. La rencontre avec Paï, qui le cherchait, lui le fils du professeur Fujii, va changer sa vie.

Bénarès : immortel également, il est le wu du Roi Maudit Kigan. Son seul but est la résurrection de son maître, enfermé par Paï dans la Pierre sacrée depuis 300 ans au terme d’un terrible combat contre son propre peuple dont Paï est la seule autre survivante. Il a une puissance immense, et ne recule devant aucune ruse pour arriver à ses fins.

Le Roi Maudit Kigan : un Sanjiyan qui, devenu fou, a tenté d’exterminer tout son peuple et a été scellé au terme d’un terrible combat.

Lin Lin : employée de la Yogeki Sha, son seul but dans la vie semble être gagner de l’argent. Elle n’hésite pas pour cela à exploiter et utiliser sans vergogne ceux et qu’elle peut. Cependant elle n’hésite pas non plus à aider Yakumo et Paï quand besoin est.

Takuhi : gigantesque oiseau à tête humaine, c’est le plus fidèle ami de Paï. La race de cet oiseau assez incroyable réside en Terre Sainte, le territoire des Sanjiyan Unkara. C’est lui qui, affolé, tuera Yakumo et forcera la Sanjiyan à utiliser sa magie pour rendre Yakumo immortel. En général il réside, sous forme d’un petit oiseau, dans la canne de Paï.

Opinion

Le scénario de base est intéressant, une quête non pas d’immortalité mais au contraire d’humanité et donc de mortalité.

Les personnages sont attachants, entre la naïveté de Paï et Yakumo qui, parce qu’il souhaite la sauver, doit devenir de plus en plus fort.

En plus, pour une fois, les personnages féminins ne sont pas faibles sans défense, mais ont régulièrement de puissants pouvoirs.

Cependant l’histoire est un peu longue, et certains chapitres mériteraient à mon avis d’être condensés pour moins traîner.

Au final, une bonne lecture quand même.


Les parties « Résumé » et « Personnages » sont adaptées de l’article Wikipédia correspondant et sous licence CC-BY-SA.