Accueil > Livres > Abandonné des dieux

Abandonné des dieux

Roman de James Barclay

samedi 4 juin 2016, par Nicolas

Résumé

Depuis mille ans, les Elfes ont respecté l’harmonie de Takaar et ont vécu en paix, leurs lignées se mélangeant parfois.

Cependant, sous l’action de quelques personnes, cette harmonie va être rejetée.

En quelques heures, toute la situation des Elfes change du tout au tout : les lignées s’entre-tuent, la capitale est en partie détruite.

Surtout, certains qui ont manipulé pour rejeter l’harmonie se sont alliés aux humains, porteurs de leur terrible magie contre laquelle les Elfes sont impuissants.

Cependant certains refusent l’invasion humaine et vont tenter, coûte que coûte, de lutter contre.

Parmi ceux-ci, l’un décide que la meilleure solution est de faire revenir Takaar, héros déchu qui dix ans plus tôt a fui en causant la mort de centaine de milliers de personnes...

Personnages

Katyett : chef des TaiGethen, chargée de la sécurité générale y compris dans la forêt, elle lutte contre l’invasion humaine et pour le retour de l’harmonie.

Pelyn : chef des Al-Arynaar, chargés de la sécurité dans la capitale, elle est impuissante à endiguer les vagues de violence.

Auum : TaiGethen, il accompagne Serrin partout, et a du mal à se détacher de lui.

Llyron : prêtresse de Shorth, le dieu des morts.

Serrin : Prêtre Silencieux, il vit généralement dans la forêt. Voyant la situation dégénérer, il charge Auum de retrouver Takaar.

Sildaan : Elfe, issue de la lignée de Ynissul, elle souhaite rétablir celle-ci comme lignée supérieure aux autres.

Garan : humain, mercenaire, chef de l’expédition embauchée par Sildaan et ses acolytes pour vaincre les Elfes.

Keller : mage, adjoint de Garan, il a eu quelques déboires avec les autorités dans les pays humains.

Takaar : héros déchu, il est parti vivre en ermite dix ans plus tôt, et est à moitié fou, persécuté par une voix le poussant à se suicider.

Opinion

L’intrigue est assez classique pour le style, trahisons en tous sens, loyauté sans faille, etc.

Les personnages sont moyennement développés, avec quelques stéréotypes attendus pour le genre.

En revanche, la description des Elfes en elle-même est un peu différente des clichés habituels me semble-t-il, avec leur côté citadins incapables de vivre en forêt et ne connaissant pas du tout la magie.

Au final, une lecture sympathique, à suivre dans La Révolte des TaiGethen.