Accueil > Livres > Daddy

Daddy

Roman de Loup Durand

dimanche 29 juillet 2007, par Nicolas

Résumé

En 1942, en France, Gregor, brillant intellectuel, professeur de philosophie, joueur d’échecs, se voit confier par la Gestapo la mission de mettre la main sur plusieurs millions de deutschmarks qui ont été sortis d’Allemagne par un banquier de génie.

Recoupant de nombreux indices, remontant sans relâche les pistes qu’il trouve, Gregor parvient à déterminer qu’une jeune femme est la clé de cet argent — une femme, et surtout son jeune garçon.

Thomas, onze ans, a été entraîné par sa mère depuis sa plus tendre enfance : stratégie à travers des parties d’échecs, patience, réflexion, exercices de mémorisation, tout a été fait pour qu’il devienne un brillant stratège, capable d’échapper à toutes situations. Il est porteur des clés tant convoitées par Gregor.

Rattrapés par Gregor, Thomas et son garde du corps — un tireur d’élite capable de se faufiler dans n’importe quel lieu et dont il ignore même le visage — parviennent à échapper à leurs poursuivants, mais au prix terrible de la mort de la mère du garçon.

Le garçon est sauvé par l’intervention d’un Américain qui a connu sa mère, et pourrait être son père. Ensemble, ils vont tenter d’échapper aux filets tendus par la Gestapo.

Opinion

Ce roman est une sorte de huis-clos, se concentrant sur Thomas et Gregor, et leur lutte sans merci. Bien sûr d’autres personnages tournent autour — l’Américain, de nombreuses personnes rencontrées au cours de la poursuite... le tout sur fond de Seconde Guerre mondiale et de Résistance.

Thomas est un personnage très intéressant, d’un coté brillant intellectuel et stratège, de l’autre petit garçon qui vient de perdre sa mère et dont les émotions sont parfois incontrôlées.

Gregor lui aussi est un personnage excentrique, par l’amour qu’il porte pour sa jeune proie et son intellect brillant, tout en étant totalement désabusé de la vie.

Au final une histoire bien menée, palpitante.