Accueil > Livres > Family Compo

Family Compo

Manga de Tsukasa Hōjō

mardi 27 septembre 2011, par Nicolas

Résumé

A la mort de son père, Giba découvre l’existence d’une branche de sa famille, le frère de sa mère, Sora, sa femme Yukari et leur fille Shion, avec qui les relations étaient rompues pour une raison inconnue.

Invités par ceux-ci, il s’installe dans une famille tout ce qu’il y a d’ordinaire... jusqu’au jour où il découvre que son oncle est une femme et sa tante un homme ! Quant à Shion, Giba ignore si elle est réellement une fille. D’ailleurs son album de photos de classe la montre une année en fille et l’année suivante en garçon. Les propres assistantes de son oncle, dessinateur de manga, sont également des hommes déguisés en femmes.

Surpris, rejetant de prime abord cette famille étrange, Giba accepte petit à petit ses particularités, et prend goût à une nouvelle vie de famille, s’habituant tout naturellement à ce chaleureux foyer.

Personnages

Masahiko « Giba » Yanagiba (柳葉 雅彦) : à dix-huit ans, il vient de finir ses études, et va rentrer à l’université. Depuis longtemps il est habitué à se débrouiller seul, sa mère étant morte et son père souvent absent pour son travail. Heureux de trouver une nouvelle famille avec les Wakanae, il est profondément choqué par leur secret, avant de l’accepter et de comprendre leurs motivations. Il finira par se laisser convaincre de se déguiser en fille, ce qui conduit à des situations embarrassantes parfois.

Shion Wakanae (若苗 紫苑) : cousine de Yanagiba, son sexe est sujet à incertitude dans l’œuvre. Elle est généralement habillée en fille dans le « présent » de l’histoire, mais auparavant était en garçon, alternant selon les années. Elle a un caractère assez fort, ne se laissant pas faire. Fille unique de Sora et Yukari, elle a seize ans au début de l’histoire.

Sora Wakanae (若苗 空) : oncle de Yanagiba, il est dessinateur reconnu de manga pour garçons. Son bureau est au premier étage de la maison familiale. C’est en réalité une femme, de son vrai nom Haruka.

Yukari Wakanae (若苗 紫) : tante de Yanagiba, elle ressemble fortement à la mère de celui-ci. Elle est une femme au foyer ordinaire. De son vrai nom Tatsuhiko, c’est en réalité un homme, le frère de la mère de Yanagiba.

Yōko Asaoka (浅岡 葉子) : amie d’enfance de Yanagiba, elle vit seule au centre-ville. Son rêve est de devenir dessinatrice de manga et, fan de Sora, tente d’utiliser Yanagiba pour se rapprocher de lui. Elle prend petit à petit conscience de son charme, et commence à sortir avec lui. Sa mère tient une auberge et souhaiterait la voir lui succéder, ce qu’elle refuse.

Tatsumi (辰巳) : yakuza, il est fan des œuvres de Sora. Tombé amoureux de Yanagiba déguisé en femme, il prétendra lorsqu’il apprendra la vérité ne pas s’en faire et vouloir être avec lui quand même.

Saki Masoho (真朱 早紀) : serveuse dans différents lieux, elle sort avec de nombreux hommes. Elle est la mère de Kaoru.

Kaoru Masoho (まそほ かおる) : fille de Saki, son vrai père est inconnu car sa mère avait plusieurs amants. Il a donc été décidé qu’elle était la fille de Tatsumi. Par rejet du mode de vie de sa mère, elle se comporte en vrai garçon.

Opinion

Avec son sens habituel des situations comiques, Hōjō met en scène une histoire bien menée.

Sur un ton humoristique, il aborde la thématique ardue du genre « mental » par opposition au genre « biologique », ainsi que du droit de chacun de vivre selon son cœur.

Les Wakanae ont décidé de vivre pleinement comme ils le souhaitaient, mais en payent le prix, notamment les relations rompues avec leurs familles qui n’acceptent pas ces choix.

À noter que Hōjō « triche » un peu sur les personnages, faisant en sorte que Sora habillé en femme et Yukari habillée en homme, selon leur sexe biologique donc, apparaissent comme des travestis.

Malgré quelques répétitions et longueurs, ce manga est une très bonne lecture.