Accueil > Livres > Fondation et Empire

Fondation et Empire

Roman de Isaac Asimov, en deux parties

jeudi 29 novembre 2012, par Nicolas

Résumé

Alors que l’Empire galactique, tel que prévu par Hari Seldon dans Fondation, est en train de s’effondrer, un général ambitieux, Bel Riose, décide pour la gloire de l’empereur de se lancer à la conquête de la Fondation.

Devers, marchand de la Fondation, intercepte un message semblant indiquer que Riose a en réalité d’autres ambitions, et tente de le faire parvenir à l’Empereur.

Une centaine d’années plus tard, la Fondation est en crise, ses dirigeants s’enfoncent dans les scandales et la corruption. Conséquence, des planètes marchandes envisagent de se rebeller.

Cependant un mystérieux conquérant, surnommé « le Mulet », s’empare petit à petit de systèmes solaires entiers, menaçant la Fondation dans son intégralité.

Personnages

Bel Riose : général de l’Empire, ambitieux, il cherche à conquérir la Fondation pour la gloire de l’Empereur.

Cléon II : Empereur, le dernier puissant avant la chute et le pillage de Trantor.

Lathan Devers : marchand de la Fondation, envoyé pour espionner Riose et déterminer ses intentions.

Ducem Barr : otage de Riose qui le fait chanter, il s’alliera à Devers pour tenter d’empêcher le général de conquérir la Fondation.

Le Mulet : mutant, il s’empare de plusieurs systèmes, et tente d’établir un empire par lui-même en capturant la Fondation.

Toran Darell : marchand de Haven, marié à Bayta, il est envoyé avec sa femme sur Kalgan pour essayer d’obtenir une aide contre le Mulet. Ils réussissent à s’enfuir plusieurs fois juste avant l’arrivée des troupes du conquérant.

Bayta Darell : originaire de Terminus, mariée Toran, elle accompagne son mari en tant qu’égale, découvrant la vérité avant lui.

Indbur III : maire de la Fondation, héritier de ses ancêtres qui se sont emparés du pouvoir de façon brutale, il est incapable de voir la réalité de la crise qui se profile.

Ebling Mis : le plus grand psychologue de son temps, il s’enfuit avec les Darell sur Trantor pour tenter de reconstituer les travaux de Hari Seldon et localiser la Seconde Fondation qui seule pourrait arrêter le Mulet.

Opinion

Avec deux histoires plus développées que dans le recueil précédent, Asimov explore deux grandes possibilités en rapport avec la psychohistoire, à savoir le conquérant ambitieux et l’exception qui peut tout faire dérailler.

Le premier cas est finalement assez classique, vraisemblablement inspiré des empereurs romains durant la chute de l’empire.

La seconde fait partie de la tendance d’Asimov que l’on retrouve dans beaucoup de nouvelles des robots, à savoir « imaginer des règles et exploiter les points faibles qu’elles comportent ».

Le Mulet, par sa nature, est capable d’avoir un impact important sur un grand nombre de personnes et sort donc du cadre de la psychohistoire, pouvant par conséquence faire dérailler le plan de Hari Seldon.

C’est dans ce roman qu’Asimov introduit pour la première fois la mention de la Seconde Fondation, uniquement évoquée de façon mystérieuse, et qui jouera un grand rôle dans la suite du cycle.

Au final une bonne lecture, même si le roman est assez sobre question émotions.


Les personnages sont adaptés de deux articles Wikipédia en anglais et donc sous licence CC-BY-SA.