Accueil > Livres > Le Château des millions d’années

Le Château des millions d’années

Roman de Stéphane Przybylski

samedi 1er juillet 2017, par Nicolas

Résumé

Durant l’été 1939, alors que les tensions montent en Europe, Friedrich Saxhäuser, proche d’Hitler, se voit confier une mission importante, tenter de rallier des pays arabes à la cause de l’Allemagne.

Sous couvert d’une mission archéologique, se faisant passer pour l’assistant du professeur Joachim, il se rend en Irak pour rencontrer divers interlocuteurs importants.

Durant l’une de ces rencontres, un cheik lui parle d’une vallée connue depuis des temps immémoriaux pour abriter une tribu vivant isolée et possédant apparemment des armes très sophistiquées.

Friedrich et Joachim s’y rendent alors, et vont découvrir quelque chose susceptible de donner la victoire à l’Allemagne.

Cependant les Britanniques, qui veillent dans la région, vont tenter de les empêcher de rapporter leur découverte.

Personnages

Friedrich Saxhäuser : héros de la Grande Guerre, devenu l’un des proches d’Hitler, il a néanmoins quelques doutes sur les orientations de son chef.

Andrea von der Goltz : amante de Friedrich, héritière d’une riche famille, elle a épousé les idées du nazisme.

Albrecht von Erchingen : ami de Friedrich, il est cependant dans une autre branche militaire et a pris une certaine distance.

Joachim Schmundt : archéologue, il cherche des preuves de l’origine ancienne de la race aryenne, mais reste sceptique devant le nazisme.

Adjil el Yawar : cheik, il est tenté de s’associer à l’Allemagne, et conseille à Joachim et Friedrich d’aller dans une vallée mystérieuse.

Youssef : bédouin, il accompagne Joachim et Friedrich.

Manfred Henning : archéologue, il connaît de nombreuses légendes de tous les pays du monde.

William Rourke : agent britannique du MI5, il tente d’intercepter Friedrich avant qu’il ne rentre en Allemagne.

Opinion

L’intrigue est plutôt transparente et prévisible.

Les personnages sont relativement classiques, y compris bien sûr les historiques.

Le style est amusant, avec des chapitres sans ordre chronologiques, retours en arrière et perspectives différentes.

Une lecture sans complexité mais distrayante, à suivre dans Le Marteau de Thor.