Accueil > Livres > Le Chevalier

Le Chevalier

Roman de Pierre Pevel

samedi 28 novembre 2015, par Nicolas

Résumé

Lorn Askariàn est un chevalier au faîte de sa gloire, et promis à un bel avenir.

Mais il est accusé et condamné pour trahison, et enfermé dans l’infernale prison de Dalroth, où l’Obscure rend fou les prisonniers.

Trois ans plus tard, le Haut Royaume traverse une crise sans précédent, la reine poussant à l’écart le roi vieillissant et cherchant à faire la paix avec l’ennemi héréditaire du royaume en cédant une ville, au grand dam d’une grande partie de la population.

Le Haut Roi, alors, est convaincu par un Émissaire du Dragon du Destin que Lorn est la dernière chance de sauver le royaume.

Libéré, Lorn se voit confier d’importants pouvoirs pour préserver le royaume.

Mais les trois ans qu’il a passés en prison l’ont changé, et il garde une part d’Obscure en lui...

Personnages

Lorn Askariàn : après trois ans à Dalroth, il a changé, et est habité par l’Obscure.

Erklant II : Haut Roi du royaume, vieillissant, il a petit à petit été dépouillé de son pouvoir par la reine.

Célyane : reine du Haut Royaume, seconde épouse de Erklant, elle cherche à régner pour elle-même.

Estévéris : premier ministre au service de Célyane.

Norfold : capitaine des gardes d’Erklant.

Aldéran « Alan » : troisième fils de Erklant, second fils de Célyane, il est très populaire auprès du peuple, et est ami depuis toujours avec Lorn et Enzio.

Enzio : fils de comte, ami d’enfance d’Alan et Lorn, frère d’Alissia.

Yssaris : chat qui s’attache à Lorn.

Vahrd : forgeron royal, au service exclusif du roi, qu’il a accompagné dans de nombreuses batailles.

Naé : fille de Vahrd, élevée presque comme un garçon.

Alissia : sœur de Enzio, elle souhaitait se marier avec Lorn avant que celui-ci ne soit disgracié.

Téogen : comte fidèle au Haut Roi.

Sibellus : archiviste royal, il a la confiance de Téogen.

Daril : adolescent au service de Sibellus.

Eldrim : prêtre du quartier des Pavés rouges.

Andara : chef corrompu des miliciens du quartier des Pavés rouges.

Odric : valet de confiance d’Alan.

Opinion

Dans un monde dont les éléments majeurs sont partiellement et progressivement esquissés, l’auteur déploie une intrigue assez standard pour le genre fantasy.

Les personnages sont assez ordinaires, et quelques figures imposées du genre sont présentes.

Le roman reste néanmoins plaisant à lire, sans trop de lourdeurs, même s’il n’a pas trop d’éléments surprenants.

Au final, une lecture agréable, à conclure dans L’Héritier.