Accueil > Livres > Le Marteau de Thor

Le Marteau de Thor

Roman de Stéphane Przybylski

samedi 15 juillet 2017, par Nicolas

Résumé

Les objets trouvés par Friedrich et Joachim ont été interceptés par les Anglais. Le bateau transportant la cargaison est coulé, Joachim est fait prisonnier pendant que Friedrich tombe à l’eau, laissé pour mort.

Les Allemands vivent évidemment cela comme un affront, et décident de tout mettre en œuvre pour récupérer ce qui leur revient.

Une expédition est mise en place, regroupant seulement trois membres, expérimentés.

Pendant ce temps, un mystérieux Comité tire des ficelles pour que les gouvernements, aussi bien anglais que américain, restent dans l’ignorance des découvertes faites en Irak.

Personnages

Friedrich Saxhäuser : porté disparu, il a été recueilli par les extraterrestres, et se rallie à eux.

Albrecht von Erchingen : ami de Friedrich avant la guerre, il travaille pour l’Abwehr, en particulier pour Canaris, et reste fidèle au Reich.

William Rourke : agent britannique du MI5, il a récupéré les objets trouvés par Friedrich, mais s’étonne de leur devenir inhabituel. Il est connu pour avoir utilisé des méthodes brutales contre des terroristes.

Joachim Schmundt : archéologue, il a découvert avec Friedrich les objets extraterrestres en Irak, mais a été capturé par les Anglais.

Maud Alten : épouse d’un haut gradé dans les services secrets britanniques, elle est à la solde de l’Allemagne, et amante de Friedrich et Albrecht.

Hans Ziegler : SS, il assiste Albrecht et Maud dans l’assaut en Écosse pour retrouver les objets extraterrestres.

M. Lee : fonctionnaire, membre du mystérieux Comité, il coordonne l’Affaire, tentant de retrouver les artefacts dérobés par les Anglais et ceux en possession des Allemands.

Wilhelm Canaris : chef de l’Abwehr, les services secrets allemands, il essaye de doubler les SS.

Jim Sullivan : ancien agent du FBI, il travaille dorénavant sous les ordres de M. Lee.

Opinion

L’intrigue continue, avec l’inévitable conspiration capitaliste (menée des États-Unis, évidemment) pour protéger les intérêts économiques.

Les événements se succèdent, mais à un rythme très posé, laissant du temps pour imaginer la suite — généralement prévisible, avec parfois quelques ajustements.

Une histoire très très lente, mais distrayante au final, à suivre dans Club uranium.