Accueil > Livres > Red rising

Red rising

Roman de Pierce Brown

samedi 6 mai 2017, par Nicolas

Résumé

Afin de coloniser Mars, une société s’est progressivement mise en place, basée sur les couleurs. Les Ors sont les dirigeants suprêmes, tandis que les Rouges, mineurs, sont en bas de l’échelle.

Darrow est un Rouge, un Fossoyeur, le plus bas niveau des mineurs, manipulant une foreuse géante pour récolter les précieux métaux nécessaires à la terraformation de la planète.

Endoctriné, il accepte sans réfléchir sa condition, même si certaines paroles de sa femme le perturbent.

Pourtant un jour tout bascule, il perd tout ce en quoi il croyait, et surtout découvre que toute la société qu’il connaît est basée sur un terrible mensonge.

Il se voit alors offrir l’occasion d’obtenir justice, mais à une condition : qu’il devienne un Or à part entière, l’élite de l’élite, c’est-à-dire ceux qu’il déteste.

Personnages

Darrow : mineur, il n’a pas particulièrement réfléchi à la société avant d’y être brutalement obligé par sa femme. Il est porteur d’une haine envers le système.

Eo : épouse de Darrow, elle le pousse à briser ses chaînes pour réaliser ses rêves.

Augustus : Or, Haut-Gouverneur, dirigeant suprême de Mars.

Narol : oncle de Darrow, il est très porté sur la bouteille.

Danseur : Rouge, il est haut placé parmi les Fils d’Arès, et offre à Darrow une chance d’obtenir la justice.

Mickey le Sculpteur : Violet, il transforme Darrow en Or.

Sevro : Or, membre de la maison Mars à l’Institut, il s’éloigne vite de ses camarades pour se fondre avec les loups.

Titus : Or de la maison Mars, il souhaite diriger la maison et se heurte à Darrow.

Cassius : Or, sûr de lui, il est généralement calme, mais souhaite venger son frère.

Mustang : Or de la maison Minerve.

Fitchner : responsable de la maison Mars, il tente de convaincre Darrow d’accepter certains compromis.

Opinion

Sans être révolutionnaire, ce roman est agréable à lire, avec une narration à la première personne et un style simple.

L’intrigue est relativement classique à mon sens, avec de nombreuses inspirations d’autres œuvres, mais reste suffisamment intéressante et bien menée pour donner envie de continuer à tourner les pages.

Une lecture amusante.